APAP
APAP

                                                                    QUELLLES SONT LES FORMATIONS 

                                                                                   PERMIS B                                      

 Conduite Traditionnelle 

  La formation débute par l’apprentissage et le passage de l'épreuve  théorique générale (ETG) du code de la   route. La réussite à cette  épreuve est nécessaire pour pouvoir passer l'épreuve pratique.                 

Une évaluation de conduite de l'élève est faite et une estimation du  nombres d'heures est basé selon cette   évaluation et à l'appréciation du  formateur de conduite. Dans ce cadre l’élève effectue l’intégralité de son  apprentissage auprès de l'enseignant. Le volume de leçons pratiques est  de 20 heures minimum,                                                        

 Conduite  Automatique 

  La formation débute par l’apprentissage et le passage de l'épreuve  théorique générale (ETG) du code de la   route. La réussite à cette  épreuve est nécessaire pour pouvoir passer l'épreuve pratique.                 

Une évaluation de conduite de l'élève est faite et une estimation du  nombres d'heures est basé selon cette   évaluation et à l'appréciation du  formateur de conduite. Dans ce cadre l’élève effectue l’intégralité de son  apprentissage auprès de l'enseignant. Le volume de leçons pratiques est  de 13 heure minimum,                                                                                  

 Conduite Accompagné / AAC

  L’apprentissage anticipé de la conduite (Appelé aussi AAC) est une  formation qui existe depuis 1987. Elle   reste pourtant   méconnue et  n’est choisie que par un quart des élèves. Le principe de cette formation  réside   sur l'acquisition sur une longue durée de l'expérience nécessaire  à la conduite.  À partir de 15 ans, après   avoir passé  l’épreuve théorique (le code), l’élève réalise sa formation initiale de 20 heures de cours de  conduite avec un moniteur. Ensuite, il doit conduire 3 000 km  accompagné d’un parent ou d’un proche.     Cette période de   conduite  accompagnée, qui doit durer minimum un an mais n’a pas de durée  maximale,   est agrémentée de trois rendez-vous pédagogiques de deux  heures (une heure pratique et une heure           théorique) toujours avec  le tuteur légal. Le premier rendez-vous a lieu avant la période de  conduite   accompagnée a la fin des 20h de conduite, le second a lieu  entre 4 et 6 mois de conduite accompagnée,   lorsque environ  1000 kilomètres ont été parcourus, et le troisième se tient après  3000 kilomètres   parcourus  ou dans les deux mois précédant la date de  l'examen pratique. Au terme de sa formation, le   candidat peut se  présenter dès l'âge de 17 ans et demi aux épreuves pratiques du permis  de conduire. S’il   obtient son permis, il pourra commencer à conduire  seul dès le jour de ses 18 ans.                                          

 Conduite Suppervisée

  La conduite supervisée s’apparente à l’AAC, mais est seulement  destinée aux personnes de plus de 18 ans.   Pour en profiter, le candidat  doit avoir obtenu son examen théorique (le code) et avoir effectué les  20 heures   de formation obligatoire à la conduite auprès d’un moniteur. Il peut ensuite continuer à s’exercer sans la   présence d’un moniteur, mais  sous le contrôle d’un proche nommé pour etre son accompagnant. avant  de passer l’épreuve pratique du permis, ou bien après avoir  raté  l’examen, afin de s’entraîner avant de le   repasser. En cas d’échec au  permis, le candidat qui souhaite   basculer sur une   formation en  conduite   supervisée doit obtenir une autorisation de son moniteur  d'auto-école   après un   rendez-vous de 2 h,   comprenant au moins une  heure de conduite. La période de conduite   supervisée   débute par un  rendez-   vous préalable qui a lieu en présence de l’enseignant de  conduite et du / des futur(s)   accompagnateur(s). 

 

   Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent  nécessaire pour les études, le travail ou les loisirs. Le permis de conduire est un outil indispensable, surtout lorsqu’on vit dans des villes peu  desservies par les transports en communs. Rouler en sécurité est donc  une nécessité pour tous.
  Les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et  des blessés sur la route.
   Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et pour aider les  nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la  vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en  place.
   L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maitrise  de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-  devenir.
   Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour lequel vos formateurs, enseignants diplômés de la conduite et de la sécurité   routière, ainsi que toute l’équipe pédagogique saura vous guider.